Londres en 24 heures chrono !

  • 12 mars 2018

Un déplacement à Londres placé sous le signe de l’entreprenariat et de l’égalité femmes-hommes. A peine arrivée et me voilà chez Qare une nouvelle plateforme de télémédecine incluant de nombreux services, dont la vidéo-consultation auprès de professionnels de santé issus de 15 spécialités différentes. Crée à Londres en avril 2017, elle est désormais accessible en France !

J’ai eu ainsi la chance de pouvoir visiter leurs locaux et rencontrer Nicolas Wolikow CEO de Qare et Alexandre Maisonneuve, directeur médical de Qare pour tester leur plateforme avec un rendez-vous en direct avec un de leur médecin. Simple et efficace !

Puis direction Islington au nord de Londres où Alexandra Prigent avait organisé une réunion d’appartement autour du thème du Brexit. En effet, membre de la mission d’information sur le Brexit je voulais pouvoir échanger avec des expatriés français sur les conséquences pour eux du Brexit et leurs perceptions des mesures fiscales et économiques mises en place par Emmanuel Macron. Ce fut une soirée riche en débats allant aussi bien de la nécessité de mieux informer les expatriés sur les procédures facilitant leur retour, qu’à l’éducation des enfants ou encore la différence d’attitude face au succès et donc à l’argent entre la France et le Royaume-Uni.

Samedi 10 mars était placé sous le signe de l’égalité femmes-hommes… Comme chaque jour devrait l’être. Une trentaine de marcheurs londoniens était réunie grâce à la super équipe de EnMarcheUk dans un café londonien où, avec Alexandre Holroyd député des Français de l’etranger, nous avons abordé les mesures mises en place suit au comité interministériel sur l’égalité femmes-hommes comme ceux dès le plus jeune âge :

• Avec, une « mallette des parents » qui « intègrera des outils relatifs à l’éducation à la sexualité, les usages d’Internet et du numérique, la lutte contre le cyber-harcèlement et l’exposition précoce à la pornographie ».
• Auprès de la communauté éducative : un « référent Égalité » sera nommé dans chaque établissement scolaire à partir de 2019.
• Et pour les élèves : une parité dans les instances représentatives des élèves et la mixité des filières et des métiers, en se fixant des objectifs chiffrés par filière et en utilisant le stage d’orientation de 3ème pour faire découvrir des filières peu mixtes.

Ou encore les mesures mises en place pour lutter contre l’inégalité des salaires. Je ne vous ferai pas la liste à la Prevert de toutes les lois depuis 1972 sur l’égalité professionnelle mais les femmes gagnent toujours 9% de moins que les hommes à poste équivalent et 25% en moyenne de moins que les hommes tous postes confondus. C’est inacceptable !

Après deux heures d’échange il était temps de repasser la Manche. Mais toutes les informations et idées glanées ne sont pas tombées dans l’oreille d’une sourde et j’aurai la chance de revenir dans cette belle ville dans quelques semaines à l’occasion d’un déplacement de la mission d’information sur le Brexit.

Vous retrouverez ci-dessous les photos de ce déplacement :

Commentaires