[VIDEO] Comprendre le Budget de l’Etat …avec des post-it !

  • 26 octobre 2017

Des « post-it », un iPhone, un bureau « déménagé », un mur blanc …Et voilà une vidéo pour illustrer et mieux comprendre le budget de l’Etat.

Avec mon équipe, nous avons essayé de vous expliquer concrètement ce que sont les dépenses, recettes et principaux postes budgétaires votés chaque année dans le cadre du PLF – Projet de Loi de Finances (pour l’épisode 1, c’est par ici )! 

Maintenant, pour un éclairage politique, que représente cette première partie du PLF2018 ? 

Nos ambitions tout simplement, inchangées depuis l’élection présidentielle : libérer, protéger, investir. La France souffre depuis de trop longues années des mêmes maux… En France, le taux de prélèvement obligatoire est supérieur de 10 points à la moyenne européenne. Les impôts pèsent ainsi sur le budget des Français de façon excessive, et parfois injuste.

Priorité pouvoir d’achat et compétitivité des entreprises

Le budget que nous soutenons au cours de longues réunions en commission et dans l’hémicycle est sincère, solide, conforme à nos engagements électoraux. C’est le budget du candidat Macron que nous adoptons et mettons en oeuvre maintenant qu’il est Président de la République. 

 Et c’est une vraie révolution puisque nous allons réaliser ce que les formations politiques qui se sont succédées au pouvoir sur les précédentes mandatures n’ont jamais eu le courage de faire : une politique en faveur du pouvoir d’achat des ménages et de la compétitivité des entreprises.

Soyons bien clairs. Ces mesures sont pour tous les Français : pour les travailleurs, avec la baisse des cotisations salariales, pour ceux aux parcours de vie plus difficiles ou aux revenus plus modestes, avec la revalorisation de l’allocation adultes-handicapés, du minimum vieillesse, de la prime d’activité, la suppression quasi-générale de la taxe d’habitation… 

Notre budget fixe un cap pour le quinquennat. Il tient en quatre chiffres : réduire la dette de 5 points de PIB, la dépense publique de 3 points, le déficit de 2 points et les prélèvements obligatoires de 1 point. 

Cohérence avec nos engagements. Traduction dans les actes dès la première année d’exercice de la mandature. Cap à 5 ans. Nous sommes une majorité de combat et vous pouvez compter sur notre pleine et entière détermination pour mener les réformes dont la France a besoin.

 

 

Commentaires