Retour sur la réunion publique « Plan Étudiant » du jeudi 18 janvier 2018

  • 18 janvier 2018

Ce jeudi soir j’ai eu le plaisir de me rendre à l’invitation d’En Marche 15 à la réunion publique Plan Étudiant expliquée de main de maitre par ma collègue Sylvie Charrière.

N’étant pas à la commission des finances pour rien je ne résiste pas à vous présenter ce plan en quelques chiffres et éléments qui vous apporteront une nouvelle preuve si tant est qu’il y en ai besoin que notre gouvernement est pleinement en Action !

Plan Étudiant : Les nouveaux chiffres de la vie étudiante !

Fidèle à sa méthode de concertation le gouvernement a reçu plusieurs propositions faites par le groupe de travail de la concertation.

Finances :

  • Le plan étudiant amène 100 millions d’euros par an de pouvoir d’achat rendu aux étudiants et 100 millions d’euros par an pour faire baisser le coût de la rentrée dès 2018.
  • Le gouvernement s’est engagé à hauteur de près d’un milliard d’euros :
    • 450 millions d’euros du GPI (grand plan d’investissement) pour transformer le 1er.
    • 500 millions d’euros de moyens supplémentaires au long du quinquennat pour accompagner la réforme.

Santé :

  • En 2018, arrivera la suppression de la cotisation sociale étudiante, tous les nouveaux étudiants seront donc rattachés au régime général de la Sécurité sociale. Tout en bénéficiant de la même qualité de service, ils économiseront donc 217 euros.
  • Une contribution pour la vie étudiante sera créée dans la loi « orientation et réussite des étudiants » pour financer les services étudiants sur les campus : création de nouveaux centres de santé universitaires, renforcement de la prévention étudiante.

Bourses :

  • Paiement fixe des bourses sur critères sociaux, le 5 de chaque mois.
  • Pour les dossiers déposés complets avant le 25 août, paiement de la 1re bourse avant la rentrée de septembre.
  • Une aide spécifique pouvant aller jusqu’à 1 000 euros pourra être attribuée à l’étudiant en fonction de son projet de formation et de vie étudiante, ainsi que sur les dépenses qu’il devra faire pour réussir sa rentrée. Cette aide pourra être demandée au Crous par procédure simplifiée (soit sans passage devant l’assistance sociale) et la détermination du montant selon l’appréciation d’une commission d’attribution.

Engagement :

  • Développement des missions de services civiques au sein des établissements de l’enseignement supérieur.
  • Un engagement étudiant reconnu et compatible avec les études.

Logement :

  • 60 000 logements étudiants créés d’ici cinq ans.
  • Mise en place d’une caution locative simple, gratuite et dématérialisée pour faciliter l’accès au parc privé.
  • Création d’un nouveau type de bail encourageant la mobilité étudiante et l’habitat intergénérationnel.

Culture et sport:

  • La contribution pour la vie étudiante permettra aux étudiants de bénéficier d’un droit d’accès à l’offre culturelle et sportive.

 

Commentaires