Mes questions à Henri Verdier lors de son audition du 13 février 2018.

  • 13 février 2018

J’ai pu interroger Henri Verdier, le directeur interministériel du numérique et du système d’information de l’Etat, sur deux sujets qui me tiennent à cœur : les mesures prises par l’administration pour simplifier le quotidien des entreprises (notamment en matière de commande publique), et l’ouverture des données publiques. 

Henri Verdier nous parle des limites du « tout numérique » dans les relations entreprises-administration et tire les leçons des premières initiatives d’ouverture et de partage des données publiques, et des ambitions de la DINSIC en la matière.

 

 

Commentaires