Mes voeux pour 2019 !

  • 2 janvier 2019

Chères amies,

Chers amis,

 

 

L’année 2018 s’achève mais ni les transformations menées depuis plus de 18 mois, ni les défis qui nous restent à relever, ni les leçons apprises ne s’arrêtent à ce 31 décembre 2018.

 

 

De nombreuses réformes demandées et attendues par les Françaises et les Français ont été accomplies :

 

Pour les plus démunis :

Hausse de l’allocation adulte handicapé qui augmentera de 90€ par mois dès 2019, et création de 11 200 postes d’accompagnants d’élèves en situation de handicap.         

Mise en place la prise en charge à 100% des lunettes et des prothèses dentaires et auditives. 

Lancement du plan contre les déserts médicaux, en formant plus de médecins (suppression du numerus clausus) et en les aidant à s’installer dans ces zones (200 millions d’euros sur 5 ans) et le nombre de maisons de santé a été doublé.

 

Parce que la sécurité doit être une priorité :

Augmentation du budget du Ministère des Armées de 1,8 milliards et celui de l’Intérieur de 575 millions suivi d’un recrutement de 10 000 policiers et gendarmes.

Lancement de la police de sécurité du quotidien afin d’être au plus proche des citoyens

Vote du projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes permettant un meilleur accompagnement des victimes et le renforcement des sanctions dont l’allègement du délai de prescription pour les crimes sexuels sur les mineurs et la création de l’infraction du harcèlement de rue.

 

Pour une égalité des chances dès la naissance :

La scolarité sera obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019 afin de donner les mêmes chances dès le début à nos tous petits

Le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans les zones prioritaires ont déjà permis à 201 500 d’enfants d’apprendre dans de meilleures conditions. 340 000 enfants seront concernés en 2019.     

 

Pour permettre à chacune et à chacun de travailler :

Développement de l’apprentissage pour faciliter l’insertion dans la vie professionnelle dont la revalorisation des salaires des apprentis et une aide de 500 euros pour le permis de conduire. 15 milliards d’euros a également été investis dans la formation professionnelle

 

Pour moderniser notre démocratie :

Parce que les réformes concernent aussi vos élus nous allons en 2019 aborder la réforme constitutionnelle après la loi sur la moralisation de la vie publique afin de répondre à vos attentes dont un nombre de mandats limité dans le temps et une dose de proportionnelle

 

Si de nombreuses réformes ont été accomplies nous savons qu’elles ont aussi pu inquiéter, bouleverser même et que malgré leurs efforts des Français ne profitent pas encore de leurs effets.

Ces dernières semaines de nombreuses voix se sont levées. Les débats et les désaccords, s’ils sont exprimés sans violence, sont légitimes : nous les avons écoutés, nous leur avons répondu et nous continuerons à le faire.

 

Nous ne pouvons mener à bien la transformation de notre pays si elle exclut et laisse sur le côté celles et ceux qui souffrent.

Nous ne pouvons mener à bien la transformation de notre pays si ce n’est ensemble en donnant à chacune, à chacun une place au sein de notre nation,

Nous ne pouvons mener à bien la transformation de notre pays si nous ne pouvons tous échanger, nous concerter, débattre.

La transformation ne peut être synonyme de champ de bataille avec des gagnants et des perdants mais d’avenir commun et de cohésion

 

L’année 2019 qui s’ouvre est pleine de défis qu’il nous faut relever afin de continuer à construire ensemble l’avenir, le nôtre, celui de nos enfants et de notre pays, inextricablement liés. L’immobilisme n’est jamais une alternative viable et heureuse.

 

Pour 2019 je forme donc le vœu d’une France rassemblée, d’une France unie, d’une France qui se parle et s’écoute, d’une France qui construit ensemble son avenir. En 2019, soyons capables de débattre sans nous déchirer, de nous écouter sans nous désunir. En 2019, ayons confiance en nous, en notre pays, en notre avenir commun.

 

Fidèlement,

 

Olivia Grégoire

Commentaires